Bienvenue chez CENTURY 21 Immotion, Agence immobilière BERGERAC 24100

ZINGA TRIO

Publiée le 30/07/2014

ZINGA TRIO
le 30 juillet 2014

Thème : Eté 2014

Lieu : Maison des vins - Cloître des Recollets - 21h00 - Entrée Libre

ZINGA TRIO

Style musical

Dès la première écoute, Zynga Trio étonne et séduit. Les compositions des trois compères s'enracinent certes dans la musique de Django Reinhardt, mais l'hommage qu'ils lui rendent ne se résume pas (loin de là !) à une imitation. Sur un socle typiquement « manouche », ils ont assemblé savamment leurs nombreuses influences (musique de film, balkanique, classique, humoristique, jazz moderne, etc.) pour concocter un répertoire enthousiasmant. Nul besoin d'étaler leur science et leur talent, qu'ils ont pourtant en quantité, mais un plaisir manifeste à raconter des histoires et à faire voyager leur public avec eux, au gré de leur imagination débordante, parmi des paysages les plus variés.
Et ce n'est pas leur second disque, sobrement nommé Volume 2, qui déroge à la règle... Jugez plutôt : le révolver dans une main et la bride de sa monture dans l'autre, on chevauche d'un décors de western spaghetti déjanté (Morricocone) jusqu'aux bas-fonds new-yorkais, en compagnie d'une bande de mafieux hispaniques (Valse à Coppola). D'un tableau paneuropéen où l'on observe le ghetto de Varsovie, la Gascogne et un village roumain (Suite gersoise), on est transporté dans la Scala de Milan subjugué par l'architecture sophistiqué d'une harmonie classique (Classico). Et d'un sketch improbable et hilarant sauce Monty Pythons (Socis party) on arrive enfin à destination, dans le foyer du Zynga Trio à Toulouse, au bord de la Garonne, sur une place verdoyante bien connue des noctambules et musiciens d'extérieurs (la Daurade).
Et pourtant ce périple n'était qu'une mise en bouche, les préliminaires d'une aventure encore plus jouissive, Zynga Trio sur scène. Un sourire indélébile sur le visage il est évident que ces trois là prennent autant de plaisir à donner que nous à recevoir. Ils jouent simplement une partition complexe et chaque morceau de musique est comme une tranche de vie : tantôt grave, tantôt drôle... souvent les deux à la fois.

Musiciens

Benjamin Segurado : guitare
Vincent Ruiz : guitare
Nicolas Oustiakine : contrebasse

Mieux connaître le groupe : www.deliriumordinaire.com

 

Les mercredis du Jazz sont organisés par la Ville de Bergerac en partenariat avec Les Vins de Bergerac,  sur une idée de Raymond Bariteau, critique de jazz et présentateur à L'Office de Radiodiffusion Télévision Française (O.R.T.F.) dans les années 60.

Lieu : Maison des vins - Cloître des Récollets 

Horaire : 21h00 - Entrée Libre

Notre actualité