Bienvenue chez CENTURY 21 Immotion, Agence immobilière BERGERAC 24100

L’affaire Brassens, 30 ans déjà...

Publiée le 12/01/2012

L’affaire Brassens, 30 ans déjà...


Centre Culturel 
20 h 45 | Durée : 1 h 30
Organisation : Ville de Bergerac

Georges Brassens est né à Sète le 22 octobre 1921… Il est mort près de Sète le 29 octobre 1981… Il venait d’avoir 60 ans. Il est l’auteur de plus de 180 chansons qui ont fait de lui un des artistes les plus populaires de notre époque. Pourtant « l’affaire » n’était pas gagnée d’avance. Brassens chante l’anarchie, ridiculise les juges, les puissants, se moque des gendarmes, des curés, des bourgeois… Il chante les voyous et les vagabonds, rend hommage aux filles de joie… Par quel mystère a-t-il pu devenir cet artiste aimé de tous, que l’on enseigne dans les écoles et qui a donné son nom à des rues, des places, des théâtres… ? 
En parcourant, à travers une vingtaine de chansons l’oeuvre de Tonton Georges, L’affaire Brassens tente de répondre à ce paradoxe. 
Jean Bonnefon, Patrick Salinié, Jacques Gandon et Pascal Bonnefon revisitent à leur manière l’oeuvre de Brassens, en adaptant des textes et des musiques qui ont définitivement changé la chanson française.


Avec : Jean Bonnefon — Patrick Salinié — Jacques Gandon — Pascal Bonnefon

Production : Compagnie des Arts Modestes

Tarif C 
( plein tarif : 18 €, 
tarif réduit 1 : 14 €, 
Pass Bergerac : 12 €, 
tarif réduit 2 : 6 €, 
ab. liberté : 11 €)
JPEG 22.3 ko, 280 x 199 pixels



Centre Culturel 
20 h 45 | Durée : 1 h 30
Organisation : Ville de Bergerac

Georges Brassens est né à Sète le 22 octobre 1921… Il est mort près de Sète le 29 octobre 1981… Il venait d’avoir 60 ans. Il est l’auteur de plus de 180 chansons qui ont fait de lui un des artistes les plus populaires de notre époque. Pourtant « l’affaire » n’était pas gagnée d’avance. Brassens chante l’anarchie, ridiculise les juges, les puissants, se moque des gendarmes, des curés, des bourgeois… Il chante les voyous et les vagabonds, rend hommage aux filles de joie… Par quel mystère a-t-il pu devenir cet artiste aimé de tous, que l’on enseigne dans les écoles et qui a donné son nom à des rues, des places, des théâtres… ? 
En parcourant, à travers une vingtaine de chansons l’oeuvre de Tonton Georges, L’affaire Brassens tente de répondre à ce paradoxe. 
Jean Bonnefon, Patrick Salinié, Jacques Gandon et Pascal Bonnefon revisitent à leur manière l’oeuvre de Brassens, en adaptant des textes et des musiques qui ont définitivement changé la chanson française.


Avec : Jean Bonnefon — Patrick Salinié — Jacques Gandon — Pascal Bonnefon

Production : Compagnie des Arts Modestes

Tarif C 
( plein tarif : 18 €, 
tarif réduit 1 : 14 €, 
Pass Bergerac : 12 €, 
tarif réduit 2 : 6 €, 
ab. liberté : 11 €)
JPEG 22.3 ko, 280 x 199 pixels


Notre actualité